Nutrition

Info-nutrition

Chronique du mois – POUR LES MORDUS DE LA GRILLADE!


Amants de la briquette : Quelques précautions dont de mise!

Une brochette de bons conseils pour une cuisson réussie

Pour éviter que les bactéries ne se joignent au festin!

 

Pour éviter que les bactéries ne se joignent au festin!

La maladie du hamburger, ça vous dit quelque chose?

Pourquoi davantage dans la viande hachée?

Comment éviter la maladie du hamburger?

La maladie du hamburger, ça vous dit quelque chose?

Celle-ci est en fait une intoxication alimentaire reliée à la consommation de viande hachée contaminée, insuffisamment cuite. La bactérie la plus souvent impliquée dans une toxi-infection reliée à la viande hachée est le Escherichia Coli (E.coli 0157 : H7). Celle-ci produit une toxine qui entraîne des symptômes allant des crampes abdominales jusqu’à des vomissements et des diarrhées sévères, parfois accompagnées de saignements. Les symptômes peuvent survenir dans l’espace de quelques heures et jusqu’à dix jours après l’ingestion de la bactérie. La plupart des gens récupèrent après sept à dix jours. Parfois, il survient des complications et des atteintes permanentes.

 

Pourquoi davantage dans la viande hachée?

C’est qu’habituellement, les bactéries se retrouvent à la surface de la viande. Donc, lorsque l’on cuit une pièce de viande (steak, côtelette, filet, etc.), la surface est saisie par la chaleur et les bactéries, détruites. Ce qui rend la viande hachée plus à risque d’être contaminée est que lors du hachage de la viande, les bactéries se répandent à toute la viande. C’est pourquoi il faut porter une attention particulière à la cuisson de la viande hachée.

 

Comment éviter la maladie du hamburger?

Simple, il suffit de suivre les règles élémentaires de salubrité alimentaire qui, soit dit en passant, devraient être appliquées en tout temps. Ces règles touchent toutes les étapes que subit l’aliment, de l’achat jusqu’à la consommation.

Achat/conservation/décongélation de la viande hachée
Cuisson adéquate
ALIMENTS TEMPÉRATURE
Viandes hachées (bœuf, porc, veau, y compris saucisses faites de ces viandes)
Côtelettes, côtes et rôtis de porc
71°C (160°F)
Dindes et poulets (entiers, poitrines, pilons, cuisses, ailes) 85°C (185°F)
Tranches et rôtis de bœuf et de veau (145°F) mi-saignant
71°C (160°F) à point
77°C (170°F) bien cuit
Viandes hachées (poulet, dinde, y compris saucisses faites de ces viandes)
Farces et plats en cocotte, saucisses fumées, restes, plats à base d’oeufs
74°C (165°F)
Viandes complètement cuites et prêtes à manger (jambon, rôti, etc.) Vous pouvez les manger froides ou réchauffées
Attention à la contamination croisée

Méfiez-vous de la contamination croisée. Les viandes et volailles crues ne font pas bon ménage avec les viandes cuites et les aliments prêts-à-manger (légumes, fruits, pain). Voici quelques trucs pour éviter tout risque de contamination :