Nutrition

Info-nutrition

Chronique du mois


BIEN S'ALIMENTER LORS DES RANDONNÉES EN PLEIN AIR

 

Quelques principes de base

Priorité : hydratation!

Pour se ravitailler souvent, des aliments énergisants

En randonnée prolongée, optez pour les aliments non périssables


Les repas pris à l'extérieur par une chaude journée d'été nécessitent que l'on suive quelques petites règles afin d'éviter que les bactéries ne soient de la partie! Le plus simple est de miser sur des aliments non périssables, c'est-à-dire des aliments qui se conservent à la température ambiante, sans danger.

Lorsque notre sac à dos devient notre garde-manger!

Il est alors préférable d'opter pour un menu composé d'aliments non périssables. Voici quelques idées d'aliments parfaits pour la « cuisine de camping » : ils se transportent bien, sont pour la plupart légers, se préparent avec un minimum d'équipement et sont, bien sûr, non périssables!

Produits céréaliers
Légumes et fruits
Produits laitiers
Viandes et substituts
Voici quelques idées de repas à partir d'aliments non périssables
Sans cuisson 
Avec un réchaud

 

Certains aliments sont conçus spécialement pour les randonnées prolongées : les aliments lyophilisés. Ceux-ci sont légers, faciles à préparer (prêts à l'emploi en complétant avec de l'eau), et ce, sans oublier leurs saveurs et leurs valeurs nutritives remarquables. Toutefois, ils peuvent s'avérer assez coûteux. Voici un site Web présentant des produits lyophilisés développés par une nutritionniste experte en « nutrition de plein air », Mme Odile Dumais ainsi que les détaillants de ces savoureux produits.

Gourmet plein air

Il existe aussi des produits américains. Voici les sites Web où vous pourrez retrouver plus de détails sur ces différents produits :

Mountain House

AlpineAire Foods

Backpacker's Pantry

Si on apporte une glacière

Les possibilités de menu sont alors quasi illimitées. Il suffit de suivre quelques règles pour s'assurer de garder les aliments vulnérables hors de la zone de danger.

En effet, lorsque les aliments vulnérables tels que les viandes, les volailles, les poissons, les plats à base d'œufs, de mayonnaise ou de produits laitiers sont maintenus tièdes pendant plus de deux heures, les bactéries se multiplient rapidement, et vont jusqu'à doubler en nombre toutes les 20 minutes! Les intoxications alimentaires peuvent causer des désagréments allant des nausées et des crampes jusqu'aux vomissements et aux diarrhées. Voici donc quelques consignes à respecter pour éviter que les bactéries ne se joignent au festin :

Les appétits ont été moins voraces que prévu. Que faire des restes?

 

Souvenez-vous que ce n'est pas parce qu'un aliment ne sent pas ou ne goûte pas mauvais qu'il est nécessairement sans danger!

Pour en savoir plus :
Odile Dumais, La Gastronomie en plein air , Éditions Québec Amérique, 1999, 234 p.

Natalie Lacombe, Du plein air j’en mange, Collection Géopleinair, 2009, 239 p.